Eau et Assainissement

RÈGLEMENT-ASSAINISSEMENT

Le règlement est  également disponible en version papier à la mairie.

Fléau des canalisations : les lingettes désinfectantes c’est dans la poubelle, pas dans les toilettes !
Crise sanitaire du coronavirus oblige, l’usage des lingettes désinfectantes connaît une importante hausse. Pratiques, elles permettent de désinfecter rapidement des surfaces sur lesquelles le coronavirus pourrait se loger (poignées de portes, interrupteurs, distributeurs,  etc.).
Mais, si leur utilisation fait partie des gestes barrières indispensables en ce moment, elles terminent encore trop souvent leur vie dans la cuvette des toilettes.
Une erreur courante aux conséquences qui pourraient vite se révéler désastreuses, surtout en ce moment. Les gens pensent que c’est biodégradable et les jettent dans les WC. Les lingettes peuvent en effet se dégrader naturellement mais au bout de 90 jours ! Le trajet des toilettes à la pompe de relevage la plus proche ne prend pas aussi longtemps.
Les lingettes, une fois dans l’eau, se désagrègent mais plutôt lentement. Elles se transforment alors en filaments qui s’agglomèrent en paquets compacts qui finissent par boucher les pompes de relevage.

Toutes les interventions que peuvent entraîner le changement du matériel ont un coût qui, à la longue, peut se répercuter sur les factures.

La seule chose qui doit aller dans la cuvette, c’est le papier toilette !

Liste des entreprises chartées pour réaliser les travaux et vidanges des assainissements non collectifs

entreprises-chartées